Jef Claerhout - Ode aan de Vrouw

Spaarbekken Het Walletje, Westkapelle

Au sujet de la statue:

Jef Claerhout - Ode aan de vrouw

L’ensemble, comprenant 9 figures de femmes en métal inoxydable, est conçu comme une fontaine. Après de longues recherches afin de trouver un endroit idéal, les baigneuses avaient trouvé leur place jusqu'en 2012 au ‘Zegemeer’, tout près du Centre culturel Scharpoord. Après un entretien, l'œuvre d'art sera ancrée le long du Nieuwstraat, à l'arrière du projet Duinenwater dans un endroit qui s'appelle Wulpenhoek. L'oeuvre d'art a été achetée en 1976.

A sujet de l'artiste:

Grandi dans une famille de métallurgistes. Autodidacte. Il crée des statues figuratives en métal en utilisant de diverses techniques de laser.

Ce ‘narrateur avec le métal’ trouve son inspiration dans sa fantaisie, le folklore, la mythologie, le monde féerique, les animaux, surtout les oiseaux et les chevaux, mais aussi beaucoup de figures de femmes, allant de madones aux sorcières.  Il résidait et travaillait également en Autriche et en Afrique du Sud.

Beaucoup d’œuvres de cet artiste se trouvent dans des espaces publics, entre autres, Papageno, Lena et Pegasus et les Têtes de chevaux à Bruges. La statue la plus connue de Jef Claerhout est sans aucun doute Franciska Fincent. Cette femme de Knokke était mieux connue sous le nom ‘Mère Siska’. Sa statue se trouve à l’entrée de ‘Kinders Siska’ -‘Oosthoekplein’.

Jef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouwJef Claerhout - Ode aan de vrouw
1976
1990
1937
Tielt (Belgique)

Imprimer E-mail