Hippolyte Le Roy - Gedenkteken gesneuvelden Heist 1914-1918

Heldenplein, Heist

Au sujet de la statue:

Gedenkteken gesneuvelden Heist 1914-1918

Monument commémoratif à la guerre pour les victimes militaires et civiles (Première Guerre mondiale) avec une pierre commémorative pour les victimes militaires et autres victimes et une pierre commémorative pour les victimes anonymes du camp de concentration de Dachau (toutes deux de la Deuxième guerre mondiale).

Sur le socle est posée la statue d’un soldat en plein équipement, le fusil en joue, accroupi derrière une barricade de sacs de sable étayés par une construction en bois primitive. A côté de lui, un soldat blessé tenant toujours la bannière en mains. A l’autre côté, une bouée de sauvetage entourée par une guirlande de feuilles de chêne et une guirlande de laurier.

Achetée en 1921

A sujet de l'artiste:

Né à Liège et décédé à Gand. Ayant terminé son service militaire, il entama ses études de sculpture à l’Académie à Gand. Louis-Pierre Van Briesbroeck était son professeur. En 1881, il a participé au prix de Godecharle, toutefois sans succès.

Bien qu’il avait une bourse d’études pendant les années 1881-1882 et 1882-1883. Pendant 2 ans il a fait la navette à Paris. Simultanément avec ces études à l’Ecole des Beaux-arts, il travaillait dans l’atelier de Alexander Falquière à la décoration de l’Arc de Triomphe de l’Etoile, ensuite il entama des études à l’Académie internationale de Rome (1886-1892). Après ses études, il a eu de divers ordres, dont des ordres émanant des autorités. Son œuvre était fort influencée par l’art français et les aspects exotiques.

Gedenkteken gesneuvelden Heist 1914-1918Gedenkteken gesneuvelden Heist 1914-1918
1921
1921
1857
Liège, Belgique
1943
Gand, Belgique

Imprimer E-mail